Qui es-tu, l'arrOsOir ?

  bienvenue_21

Syndication

  • Flux RSS des articles

En visite..depuis le 22 nov.09

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Derniers Commentaires

Au jardin, conseils en jardinage

Qui cherche trouve

Dimanche 5 février 7 05 /02 /Fév 18:30

 

P1040237

 

P1040238

 

P1040240

 

P1040242

 

Quelques photos du jardin ce matin...

Le froid est arrivé, un peu tard certes mais c'est un mal nécessaire.

Tout est en mode pause en ce moment au jardin, je n'ai même pas fini la création des carrés du futur potager.

Ceci explique mon manque d'assiduité sur ce blog.

Je reviens dès que j'ai des choses à dire. En attendant, couvrez-vous bien ;)

 

 

 

Par céline - Publié dans : hiver 2012
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Samedi 24 décembre 6 24 /12 /Déc 09:25

 

Par céline
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Dimanche 20 novembre 7 20 /11 /Nov 18:34

L'idée d'un potager en carré(s) me trottait dans la tête depuis quelques mois déjà. J'ai découvert cette technique au gré de mes balades sur internet. Certains jardiniers l'utilisent et en semblent fort satisfaits.

Cette volonté de changer ma façon de cultiver mes légumes est partie de plusieurs constats :

-mon potager actuel manque d'ensoleillement car les arbres qui l'entourent ont beaucoup poussé et lui font, de fait, de l'ombre,

-il est soumis à des vents violents et desséchants,

-il est en pente et cela rend l'arrosage pénible car les eaux ruissellent,

-il est trop grand (25m2), je n'utilise pas toute la surface utile,

-il demande beaucoup de temps en entretien (désherbage, arrosage...)

Cela m'a donc amenée à considérer cette possibilité d'un potager en carré(s). Le principe est simple, il s'agit de former des carrés d'un mètre vingt (environ) sur un mètre vingt remplis de terre dans lesquels on cultive des légumes. Mes lectures m'ont appris qu'il présente plusieurs avantages :

-L'entretien (désherbage)  est aisé car les surfaces sont plus petites et surélevées, c'est du travail de précision donc plus de binage, pas d'allées à entretenir non plus. 

-Moins de déperdition en eau : l'arrosage est facilité, pas de ruissellement. On arrose chaque plante, au pied.  

-Du fait du peu de terre contenue dans chaque carré, elle se réchauffe plus vite et permet des semis précoces (point important dans une terre argileuse comme la mienne).

-Pour ceux qui manquent de place, on peut imaginer aménager un carré en le remplissant de terre et de terreau sur un balcon, une terrasse...

-Il est plutôt esthétique.

Ce week-end, nous avons commencé à mettre tout cela en oeuvre. Je dis "nous" car sans Olivier (mon cher et tendre !), il m'aurait été difficile de réaliser tout cela. Même si la réalisation des carrés n'est pas très compliquée, il faut quand même un peu de savoir-faire.

Ce nouveau potager est situé au sud-est, il va donc bénéficier d'un ensoleillement  maximal. Voilà en images ce que ça donne :

P1040102.JPG Nous avons commencé par visualiser ce que ça donnerait en plantant des piquets là où seraient les coins des carrés. Nous aurons donc 5 carrés en escalier, dans la longueur et deux triangles (petite innovation graphique !!!) à chaque bout. Puis, Olivier a passé le motoculteur aux endroits désignés.

P1040109.JPGOlivier a ensuite fabriqué un premier carré avec des planches de bardage. Le principe est simple mais astucieux car les pieds formés par des tasseaux permettent aux carrés de s'enfoncer facilement en terre et de maintenir l'ensemble. On peut aussi aisément les enlever.

 

P1040107.JPG

  Voilà le résultat... En fait, ce n'est pas fini. Pour optimiser la technique, j'ai décidé de pailler ma terre... 

 

P1040115.JPG

 

Ce type de paillage présente plusieurs avantages : il va permettre d'étouffer l'herbe labourée qui ,sinon, ne manquera pas de repousser, il enrichira la terre en surface et il préservera la vie du sol car il est perméable à l'air et à l'eau. D'ailleurs, les vers de terre trouvent un abri pour leurs cocons dans le carton.

J'ai donc étalé dans un premier temps du carton maintenu par des pierres (j'aurais dû arroser, ça aurait eu le même effet)...

 

P1040116.JPG    

Puis, j'ai recouvert le carton par des feuilles mortes (mention spéciale à mes enfants qui m'ont donné un sacré coup de main pour ramasser les feuilles).

Si j'ai bien tout compris grâce à mes lectures, en quelques mois (pour le printemps, j'espère...), le carton et les feuilles vont se dégrader et je n'aurai plus qu'à griffer légèrement ma terre pour enfouir le tout dans le sol.

 

P1040117.JPG  

Nous n'avons pas fini...  Il nous manque quelques planches et du carton...

La suite au prochain épisode ...

 

 

Par céline - Publié dans : Automne 2011
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mardi 18 octobre 2 18 /10 /Oct 11:58

Pour ceux qui me suivent de temps en temps, vous vous rappelez peut-être que j'avais investi (le terme est exagéré :) ) dans une toute petite serre au printemps dernier. J'en parlais  et aussi.

Aujourd'hui, petit bilan.

Je voulais une serre pour faire des semis, des boutures mais aussi et surtout, pour avoir des tomates plus tôt et plus tardivement dans la saison.

Bilan mitigé puisqu'aujourd'hui, il ne reste qu'un unique pied de tomate qui a survécu bon gré mal gré à l'attaque perfide du mildiou. Car le mildiou a encore sévi... Disons que ce sont surtout les pieds en extérieur qui ont souffert... En une semaine, tout a été envahi par ce sale champignon. L'intérêt de la serre, c'est qu'elle a retardé l'attaque de quelques jours.

Par contre, j'ai mangé des tomates plus tôt et ça, c'est quand même super agréable !

A ce jour, il ne reste plus grand chose dans la serre alors qu'elle était envahie (limite forêt vierge) cet été : restent du persil, quelques pieds de salades qui vivotent et quelques plantes en pépinières.

P1030264.JPG

Pour mémoire : la serre en début d'été...

Les plantes ont doublé de volume ensuite, du coup, les plantations qui étaient au pied ont souffert du manque de lumière (surtout les radis qui se sont mis à filer !). 

J'avais aussi planté un pied d'aubergine qui a fait des fleurs mais aucun fruit ! Manque de pollinisateurs, j'imagine !

Je secouais pourtant souvent le pied (comme pour les tomates) mais ça n'a rien donné ! Par contre, ça marche bien pour les tomates.

Reste maintenant à patienter de longs mois avant de remettre en service ma petite serre !

Par céline - Publié dans : Automne 2011
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mardi 6 septembre 2 06 /09 /Sep 21:33


L'automne est là. Je le sens à la fraîcheur des matins, à la lumière qui se fait moins éclatante, aux jours qui raccourcissent. L'été s'est fait désirer cette année mais la pluie estivale a eu au moins le mérite de favoriser les floraisons et notamment les remontées de fin de saison. Et tout est vert, la pelouse est dense et pousse à toute allure (ce qui n'amuse pas mon cher et tendre !)... Par contre, le mildiou a pointé le bout de son nez et les tomates ont bien souffert, malheureusement. J'ai arraché aujourd'hui quelques pieds bien atteints.

P1030737    

 

P1030735 

Anémones et belles de nuit sont au rendez-vous.

 

 

P1030736

 

 

P1030748

 

Les rosiers remontent...timidement.

 

P1030740

 

Les capucines s'en donnent à coeur joie et occupent la place laissée par les légumes.

 

P1030743

 

P1030744

 

P1030742

 

P1030746

 

Les rudbeckias sont un enchantement pour les yeux.

 

P1030745

Les oenothères roses refleurissent.

Pour finir, voici les deux premiers quatrains d'un poème de Lamartine nommé "L'Automne" (in Méditations Poétiques) : 

 

Salut ! bois couronnés d’un reste de verdure !
Feuillages jaunissants sur les gazons épars !
Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature
Convient à la douleur et plaît à mes regards !

Je suis d’un pas rêveur le sentier solitaire,
J’aime à revoir encor, pour la dernière fois,
Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière
Perce à peine à mes pieds l’obscurité des bois !

 

Par céline
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 6 août 6 06 /08 /Août 10:41

Voici une recette toute simple pour utiliser les courgettes cet été. Il s'agit d'une quiche très facile à faire:

LES INGREDIENTS (pour 6 personnes)

-une courgette

-4 tomates

-2 oeufs

-20 cl de crème liquide

-une pâte brisée 

-huile d'olive

-une échalote

-thym, laurier, sel, poivre

 

P1030567.JPG

 

Faire revenir une échalote ciselée dans une cuillère à soupe d'huile d'olive.

Couper la courgette en rondelles, faire revenir les rondelles dans le mélange précédent jusqu'à ce que les rondelles prennent une jolie couleur caramel. Saler, poivrer.

Faire une pâte brisée (ou utiliser une toute faite du commerce), l'abaisser dans un plat.

Eplucher et faire réduire les tomates (+ ail et persil). Etaler la réduction de tomates sur le fond de tarte. Ajouter les rondelles de courgettes par-dessus.

Battre les 2 oeufs et la crème liquide, saler, poivrer. Ajouter ce mélange sur les courgettes.

Ajouter le thym et 3 feuilles de laurier.

Faire cuire 25 minutes à 210° (à adapter à votre four : mon four cuit généralement plus vite que ce qui est indiqué dans les recettes). 

P1030568.JPGP1030569.JPG

 

Je la servirai ce midi, chaude, en entrée, agrémentée d'une salade verte.

BON APPETIT !

 


 


Par céline
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Jeudi 14 juillet 4 14 /07 /Juil 11:19

Tout est dit dans le titre ! Voici quelques photos de la première tomate supersteack de mon potager. Cela a été l'occasion pour moi de m'amuser avec mon APN en la mettant en scène.

La reine de l'objectif !

 

P1030342P1030348

P1030351P1030350

P1030359.JPGP1030360.JPG

P1030358.JPGP1030361.JPG

 

Bon 14 juillet à tous !

 

Par céline
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 7 juillet 4 07 /07 /Juil 22:03

J'ai planté il y a deux ans un pied d'aristoloche. Je cherchais une grimpante de croissance plutôt rapide et qui apprécie une exposition nord-est. Elle semble plutôt à son aise le long du mur et ses rameaux volubiles s'enroulent allégrement autour du fil de fer qui la guide.

J'aime particulièrement ses feuilles en forme de coeur et son vert tendre.

 

P1030286.JPG

 

P1030287.JPG

P1030289.JPG

P1030288.JPGP1030290.JPG

Si vous voulez en savoir plus sur les conditions de culture de cette plante, rendez-vous sur cette fiche.

 

  

Par céline - Publié dans : Les plantes de A à Z
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés